RadioSpectrum.CA

RADIO OPERATORS  -  SPARKS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

SpectreRadio.CA

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

              

(French text follows English text  -  Texte en français suit le texte en anglais)

 

1981

Vancouver - A Marine Emphasis

 

 

 

In North America, the port of New York handles the highest annual volume of foreign cargo. Vancouver, B.C. is the second.

 

An average of six new vessels arrive in Vancouver every day of the year to exchange 100,000 tons of cargo every 24 hours. Vancouver's waterfront is seldom quiet. Combine this hectic pace of international activity with the fishing, towing, cruise ship, and B.C. ferry fleets which ply local waters, (not to mention the thousands of pleasure vessels in use), and it's not surprising that Vancouver radio inspectors' duties reflect a heavy emphasis on marine services.

 

Field Operations supervisor Don Staryk has responsibility for marine inspections in the Vancouver District Office, and his most expe- rienced staff in this area includes Bill Blundell, Roger Drouin and Tak Ho, all inspectors with extensive experience in the marine radio environment. Since lives literally may rest upon the accuracy of their assessment of shipboard communication installations, they take their duties very seriously.

 

Compulsory inspections of telecommunications facilities on vessels carried out for the Ministry of Transport (MOT) are a daily occurrence, with 345 completed in 1980-81. In addition, some 92 vessels were inspected under the Navigational Appliance Regulations (NAR), with the ultimate objective of ensuring that environmentally sensitive cargoes are carried only on vessels with adequate telecommunications equipment.

 

While deep sea vessels retain technically qualified radio operators, language problems occasionally arise, and an inspector dealing with an officer whose mother tongue is Japanese, Korean or Russian may have to be imaginative, employing sign language or professional "Q" codes to communicate what tests are required.

 

For pleasure boat operators, Radio Inspector Dennis Lanthier offers lectures on proper radio operating procedures in co-operation with local power squadrons. A guide to marine procedures compiled by Dennis is available for potential RORC (Restricted Radio Operators Certificate) candidates who wish to prepare for examinations of proficiency, offered both on a one-to-one basis during regular working hours and during prescheduled bulk evening sessions administered by Vancouver radio inspectors. In one month recently, over 200 candidates qualified for their operating certificates in Vancouver.

 

This spring peak in demand is expected to diminish as summer approaches and these operators leave their classes to join the West Coast's constantly growing flotilla of boaters.

 

Bruce Drake

District Manager Vancouver District Office

 

 

1981

A Vancouver, priorité aux services maritimes

 

 

 

 

En Amérique du Nord, le port de New York est celui qui reçoit chaque année le volume le plus élevé de marchandises étrangères. Vient ensuite le port de Vancouver, en Colombie­Britannique.

 

En moyenne, six navires arrivent à Vancouver chaque jour pour échanger 100 000 tonnes de cargaisons par 24 heures. Les quais de Vancouver chôment donc rarement. Si l'on ajoute à ce rythme fébrile d'activité internationale les bateaux de pêche, les remorqueurs, les navires de croisière et les traversiers de la Colombie-Britannique qui sillonnent les eaux territoriales - sans parler des milliers de bateaux de plaisance - il n'est pas surprenant que les fonctions des inspecteurs radio de Vancouver reflètent toute l'importance accordée aux services maritimes.

 

Le superviseur des opérations régionales, Don Staryk, est chargé des inspections maritimes au bureau du district de Vancouver. Son personnel le plus expérimenté dans ce domaine comprend Bill Blundell, Roger Drouin et Tak Ho, inspecteurs ayant tous une longue expérience du milieu de la radio maritime. Étant donné que des vies peuvent littéralement dépendre de l'exactitude avec laquelle ils évaluent les installations de télécommunications à bord des bateaux, ils prennent leurs fonctions très au sérieux.

 

Chaque jour, des inspections obligatoires des installations de télécommunications à bord des bateaux se font pour le compte du ministère des Transports (MDT). C'est ainsi que 345 inspections ont été effectuées en 1980-1981. En outre, quelque 92 navires ont été inspectés en vertu des règlements sur les appareils de navigation, le but ultime étant de faire en sorte que les marchandises qui présentent un risque pour l'environnement ne soient transportées que sur des navires dotés d'un matériel convenable de télécommunications.

 

Bien que les navires de haute mer emploient des opérateurs radio techniquement compétents, des problèmes de langue peuvent surgir à l'occasion. Un inspecteur ayant affaire à un officier dont la langue maternelle est le japonais, le coréen ou le russe devra sans doute faire preuve d'imagination, s'exprimer par signes ou utiliser les codes« Q » de la profession pour faire comprendre quels sont les essais qui s'imposent.

 

Pour les opérateurs radio des bateaux de plaisance, l'inspecteur radio Dennis Lanthier donne des conférences sur les bonnes méthodes de radiotéléphonie en collaboration avec les « power squadrons » de l'endroit. Dennis a composé un guide des procédures maritimes à l'intention des candidats au certificat restreint d'opérateur radio, qui désirent préparer les examens de compétence organisés soit à titre individuel pendant les heures normales de travail, soit pendant des séances du soir fixées à l'avance et administrées par des inspecteurs radio de Vancouver. Récemment, en l'espace d'un mois, plus de 200 candidats ont obtenu leurs certificats d'opérateur radio à Vancouver.

 

On s'attend que la demande, qui a atteint un record ce printemps-ci, aille en diminuant à mesure qu'approchera l'été et que tous ces opérateurs radio quitteront leurs classes pour s'embarquer sur la flottille toujours grandissante de la côte ouest.

 

Bruce Drake

Gestionnaire de district, Bureau de district de Vancouver

 

Related Links

---