RadioSpectrum.CA

RADIO OPERATORS  -  SPARKS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

SpectreRadio.CA

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

              

 
 
 

Paul Henri Larochelle

Officier radio pour la Garde Côtière et Pêches et Océans

Inspecteur radio pour le Ministère des Transports (MDT)

Inspecteur radio pour le Ministère des Communications (MDC)

 

 

Passed Away in 1975 - Scroll Down for Obituary  

Décès en 1975 - Avis de décès au bas de la page  

 

 

Sur cette photo, Paul Larochelle porte les raquettes de papa et il y a une masse à côté sur sa gauche. Ils s'en servaient pour trouver les pylones qui émettaient des interférences radio. Il repérait la région approximative des interférences puis tapait à la masse sur la base des pylones pour identifier le fautif.

 

Luc Monday

fils de Bernard Monday

28 février 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

Un témoignage sur Paul Larochelle

par Louise A. Monday

 

Voir à droite une photo que Paul Larochelle a envoyée à notre père Bernard Monday. La photo est annotée de sa main au verso.

 

Paul était un ami de longue date de Bernard.

 

Quelques lointains souvenirs de ce vieil ami.

 

Paul Larochelle était originaire de Saint-Michel-de-Bellechasse ( du moins, c’est ce que je crois, mais vous savez, ça fait pas mal longtemps, j’étais une enfant, et je peux me tromper...) (note du webmestre: c'est exact Louise, vous avez raison) et il a travaillé pour la plus grande  partie de sa carrière comme opérateur sans-filiste sur les bateaux. Il était célibataire. Sur la photo, on le voit “ sur la terre “  , dans le cadre de son travail, probablement après avoir quitté la vie de bateau. Je crois aussi qu’il était attaché au bureau de Québec. Comme vous pouvez le constater, la photo n’est pas datée.

 

Quand son bateau ( dans le temps, c’était le Ernest Lapointe ) venait à Montréal, il nous rendait visite et nous le recevions, le dimanche,  pour le repas du midi ( presque toujours un roastbeef...( de mémoire d’enfant ) qu’il poivrait abondamment !!!  pourtant, c’était le meilleur roastbeef du monde !  ). Nous le voyions environ une ou deux fois dans l’année.

 

La conversation se faisait souvent et curieusement  en anglais avec mon père et en français avec le reste de la famille. Paul avait tout le temps des histoires de bateaux à raconter, il était intarissable et très très drôle.  Il nous faisait crouler de rire avec ses anecdotes qui  prenaient à tout coup  un tour comique, il utilisait une langue des plus colorées et imagées,  avec son accent typiquement québécois et sa façon très personnelle de raconter, de mimer  et de décrire ( même la mort de quelque connaissance  ) ! Nous, les enfants, aimions beaucoup ces après-midi passés à l’écouter...il avait finement  jugé que son auditoire lui était gagné d’avance.

 

Il était généreux et ne manquait pas de nous apporter des boîtes de chocolats Kerhulu de Québec lors de ses visites, et aussi  de nous en envoyer aux Fêtes.

 

Nous l’avons malheureusement perdu de vue après la mort de notre père. Certainement aujourd’hui disparu ( il était même un peu plus âgé que notre père ), quand nous parlons de lui, nous regrettons toujours de ne pas en avoir eu de nouvelles par la suite. Notre mère avait tenté de le retrouver, peine perdue... Pour nous, c’était “ Ti-Paul “ et nous en gardons tous les trois un souvenir très agréable.

 

Il y a quelques années, lors d’une visite au Musée Maritime Bernier, 55 rue des Pionniers. L’Islet-sur-Mer, Québec, où était amarré le brise-glace Ernest-Lapointe, j’ai trouvé un livre intitulé LE ERNEST LAPOINTE BRISE-GLACE DU SAINT-LAURENT, écrit par Alain Franck, édition 1995.  À la page 12, il y a une photo de Paul Larochelle, opérateur-radio, avec son capitaine, le Capitaine Robert Marchand et le maire du village de Champlain, M. Tessier, dans la salle à manger des officiers.

 

Louise A. Monday

Fille de Bernard Monday

26 février 2015

 

Merci Louise pour ce beau témoignage sur Paul Larochelle...

Donald Courcy

 


 

Souvenirs de Paul Larochelle

par Laval Desbiens

 

Je me souviens de lui, un petit homme, sec et nerveux, il m’a fait subir l’examen de réception de code morse, groupe de 5 lettres, à à l’Ecole de Marine. De Rimouski  Pendant qu’il transmettait, il me dit ‘’ ça c’est un F … ‘

 

Plus tard après l’examen, il nous racontait des anecdotes de son travail. Il avait été opérateur de radio à bord du Lady Grey, navire qui a coulé dans le port de Québec alors qu’il assistait un traversier pris dans la glace.

 

Quand j’étais au Centre de contrôle de Beaumont, nous allions souvent à St-Michel et passions devant sa maison. J’aurais bien aimé le retrouver mais il était déjà parti rejoindre son Créateur !

 

Un bon bonhomme !

 

Laval D

Février 2015

 

Obituary  -  Avis de décès

Paul Henri Larochelle

1903 - 1975

 

Paul Henri Larochelle fut un officier-radio pour la Garde Côtière du Canada et pour le Ministère des Pêches et Océans. Il fut aussi un Inspecteur radio pour le Ministère des Transports et le Ministère des Communications. Paul est décédé en 1975. Je n'ai pas trouvé son avis de décès mais j'ai trouvé son dernier endroit de repos. Voir ci-bas une photo de la pierre tombale familiale au cimetière de St-Michel de Bellechasse. Sa famille était une famille de marins. Son frère André est décédé durant la deuxième guerre mondiale suite au torpillage de son navire et son oncle Alfred était pilote attitré au navire Empress of Ireland qui a fait naufrage au large de Rimouski en 1914.

 

Donald Courcy

27 février 2015

Paul Henri Larochelle was a Radio Officer for the Canadian Coast Guard and for Fisheries and Oeans Canada. Paul was also a Radio Inspector for the Department of Transport and the Department of Communications. Paul passed away in 1975. I was unable to find a copy of his obituary but I did find his final place of rest. See below a photo of the family plot at the St-Michel de Bellechasse cemetery as well as some info on his family which included many sailors. His brother André was killed during World War II when his ship was torpedoed and his uncle Alfred was once a pilot assigned to the ship Empress of Ireland which sank near Rimouski in 1914.

 

Donald Courcy

27 february 2015

 

 

 

Liste des marins

dans la famille de Paul Larochelle

 

Georges Larochelle (fils d’Onésime, frère d’Arthur), pilote du Saint-Laurent.

 

Arthur Larochelle (fils d’Onésime, frère de Georges), pilote du Saint-Laurent.

 

Edmond Larochelle senior (frère de Joseph et d’Alfred, père d’Edmond junior, d’Albert et d’Alexandre), pilote du Saint-Laurent. Il fut directeur de la Corporation des pilotes de Québec.

 

Edmond Larochelle junior (fils d’Edmond senior, frère d’Albert et d’Alexandre, père de Paul et André). Pilote du Saint-Laurent, surintendant des pilotes et capitaine de la Station de Pointe-au-Père en 1905.

 

Paul Larochelle (fils d’Edmond junior et frère d’André), officier-radio, GCC/MPO.

 

André Larochelle (fils d’Edmond junior et frère de Paul). Marin au long cours, décédé en 1942 lors du torpillage de son bateau, son nom est gravé sur le monument que l’on retrouve à la Pointe-à-Carcy dans le Port de Québec et qui rend hommage aux marins de la marine marchande disparus en mer durant la guerre 1939-1945.

 

Alexandre Larochelle (fils d’Edmond senior et frère d’Albert et d’Edmond junior), pilote du Saint-Laurent.

 

Albert Larochelle (fils d’Edmond senior et frère d’Edmond junior et d’Alexandre), pilote du Saint- Laurent.

 

Alfred Larochelle (frère d’Edmond senior et de Joseph), pilote du Saint-Laurent. Il était le pilote attitré sur l’Empress of Ireland avant de céder sa place au pilote Adélard Bernier. Pilote spécial pour les navires de la ligne Atlantique du Pacifique Canadien.

 

Joseph Larochelle (frère d’Edmond senior et d’Alfred), pilote du Saint-Laurent.

 


Sujet: Oncle Paul Larochelle

 

Bonjour à tous,

 

Je suis la nièce de Paul-Henri Larochelle de St-Michel de Bellechasse.  Nous allions souvent en vacances l'été à St-Michel et nous nous faisions gâter par Oncle Paul et ma tante Yvette.  La mère d'Oncle Paul était grand-mère Honorine.  Paul descendait les fins de semaine dans sa maison à St-Michel car il travaillait à Québec quand nous allions adolescentes (nous étions 7 filles) et adolescent (mon frère).

 

La maison de St-Michel a passé au feu, mais la rue se nomme encore, rue Larochelle à St-Michel. 

 

Si vous voulez qu'on vous parle plus de notre oncle, moi, je suis dans les plus jeunes filles (nièces), mais probablement que mes soeurs pourront vous en parler plus; moi, j'ai 71 ans, mais ma soeur Lise, la plus âgée a 89 ans.  Nous avions aussi l'Oncle Raoul Lachance, frère d'Honorine qui habitait St-Michel et nous allions souvent le voir.

 

Oncle Paul était souvent devant son gros radio en haut dans sa chambre (on l'entendait souvent envoyer des messages) et c'est lui qui a capté le premier, la mort de son frère André, mort lorsque le bateau a été torpillé pendant la guerre 39-45. 

 

Nous avons des photos de Paul-Henri (Paul), d'André, de ses parents; peut-être qu'on pourrait vous en envoyer. 

 

Vous pourriez le dire aux autres familles qui ont connu oncle Paul, qui était très drôle, nous agaçait, mais tellement généreux.  Nous recevions à chaque Noel, la grosse boîte de chocolats Laura Secord avec quelques étages et des sous pour nous gâter, ainsi que ma maman qui était sa soeur, Jacqueline Larochelle.

 

Nous allons à chaque été au cimentière, faire notre promenade et luncher au bord du Fleuve, où pendant notre enfance, nous nous sommes bien baignés dans le Fleuve.    

 

Chantal Bilodeau de Québec

Le 17 novembre 2016

 

Related Links

Photos de Paul Larochelle dans l'album de Bernard Monday

Photos of Paul Larochelle in Bernard Monday's album