RadioSpectrum.CA

RADIO OPERATORS  -  SPARKS  -  RADIO TECHNICIANS

RADIO TECHNOLOGISTS  -  RADIO ENGINEERS

RADIO INSPECTORS  -  SPECTRUM MANAGERS

SpectreRadio.CA

OPÉRATEURS RADIO  -  TECHNICIENS RADIO

TECHNOLOGUES RADIO  -  INGÉNIEURS RADIO

INSPECTEURS RADIO  -  GESTIONNAIRES DU SPECTRE

              

 
 
 

Fernand Lachaîne

Ancien Opérateur Radio au Ministère des Transports (MDT)

Ancien Inspecteur Radio au Ministère des Transports (MDT)

et au Ministère des Communicationsn (MDC)

Pris sa retraite du Ministère des Communications (MDC) en 1989

 

 

Passed Away in 2016 - Scroll Down for Obituary  

Décès en 2016 - Avis de décès au bas de la page  

 

 

Texte de Rosaire Harvey envoyé à Laval Desbiens le 17 février 2015

 

Salut Laval;

 

Tu es un homme patient tandis que moi, j’ai depuis longtemps attrapé le virus du « và slow », maladie peu commune connue seulement de certains retraités. Ta demande de pondre quelques mots sur mon ami de maintenant 44 ans Fernand Lachaîne, mérite que j’y donne suite.

 

J’ai connu Fernand vers les années 1965 au bureau de district de Montréal comme inspecteur de la radio sous Bernard Monday Gestionnaire du district, Vic Valiquet et Rodier Jean respectivement surveillants des secteurs autorisation et application de la réglementation. Antérieur à cette période, Fernand, comme plusieurs d’entres nous, fit ses études à Radio College of Canada pour se voir décerner son Certificat d’études d’opérateur radio 2ème classe. Il oeuvra par la suite au « radio range » de Montréal, pendant 1 an.  L’état de santé de son épouse n’étant pas très bonne, la décision de la gestion de le muter à GooseBay fût renversée et il se retrouva finalement à l’aéroport de Québec  pour quelques 2 ans. Retour ensuite à Montréal au radio range jusqu’à 1965 pour finalement gagner un poste d’inspecteur radio au bureau de district de Montréal.

 

D’ailleurs, c’est au cours de cette période qu’un jour, Fern et moi décidèrent d’aller rendre visite à un autre collègue  de travail dénommé Dick Nassar qui venait d’acquérir une résidence à Ste-Dorothée. Incapables de se retrouver dans cette petite ville, nous sommes tombés sur une affiche vantant un nouveau quartier résidentiel. L’idée nous pris d’aller s’informer s’ils avaient des maisons à vendre. (Faut dire qu’à ce moment, nous étions tous deux locataires). Effectivement, le « cottage » modèle était à vendre. Aussitôt dit, aussitôt fait. Quelques minutes plus tard, la promesse d’achat était signée avec un important dépôt de 50.00$ chacun. Fernand d’un côté et moi de l’autre. Restait à annoncer l’heureuse nouvelle à nos épouses respectives. Juste avant de quitter notre vendeur, celui-ci nous informe qu’un autre fonctionnaire fédéral habitait dans le coin. Il nous indique alors une résidence tout juste à quelques 100 pieds de notre maison. Le nom de l’occupant, je vous le donne en mille, Thomas Foucault, Surintendant régional. Impossible d’annuler la vente, nous dûmes assumer le fait que nos moindres gestes seraient dorénavant sous stricte surveillance. 

 

Lors de notre séjour à Ste-Dorothée et  pendant  l’année de l’Expo, je dû quitter un emploi à temps partiel comme Ingénieur du son à la défunte Comédie Canadienne et Fernand fut appelé à me remplacer. Cette salle qui était très populaire à cette période présentait des artistes chanteurs et divers spectacles. D’ailleurs, une de ces pièces de théâtre OBLIGEAIT notre ami Fernand à placer un minuscule émetteur sans fil entre les seins de la comédienne Andrée Lachapelle.  La répétition de ce  stimulant  à chaque soir lui valut de conserver cette job pendant encore un bon moment.

 

Revenons à la carrière de Fernand.  Passé son séjour au bureau de District, Fernand se vit offrir l’opportunité d’aller œuvrer au bureau régional de Moncton pour développer un nouveau système de sélection de fréquences dans cette région. Ses expertises du domaine de la Sélection de fréquences, science relativement nouvelle au Québec mais  peu connue dans l’Atlantique, l’amena à mettre sur pieds et fournir la formation nécessaire à chacun des bureaux de districts de cette région. Quelques années plus tard, cette région décida d’établir le premier bureau de district bilingue de la région. Ce bureau étant situé à Bathurst.  Notre ami fut l’heureux élu au titre de gestionnaire du district. Toutefois, pour Fernand, le Québec lui manquait.

 

Le destin  se chargea de lui fournir l’occasion de revenir enfin dans sa région. En effet, le gestionnaire de notre bureau de Port-Alfred (Pat Lanteigne), alors en fin de carrière, formulait le désir de terminer celle-ci dans son Acadie d’origine. Malheureusement, avant même que l’échange se concrétise, Pat devait décéder après une très courte maladie.  Grâce à la générosité et aux efforts déployés tant par Tom Foucault et  Réal Valiquette, (Surintendant de l’Atlantique), Fernand se retrouva quand même à Port-Alfred dans les mois qui suivirent. À son arrivée dans son nouveau bureau, l’élite politique du temps, décida de  déménager le bureau à Chicoutimi.  S’ensuivit alors de nombreux problèmes, occasionnés par l’échiquier politique dans son ensemble,  qui conduisirent  Tom Foucault et les gestionnaires de la région à  trancher finalement en faveur de Chicoutimi. S’ensuivit  par la suite la recherche d’un local suivi du déménagement dans cette nouvelle ville. Tous ces imbroglios politiques, sans compter les efforts  déployés par l’établissement de ce nouveau bureau, eurent finalement raison des énergies de notre ami  et celui-ci formula le désir de retourner finir sa carrière au bureau régional. Grand amateur de golf, il décida de prendre sa retraite en 1989. Depuis lors, son score s’est grandement amélioré. 

 

Obituary  -  Avis de décès

Fernand Lachaine

1933 - 2016

 

Bonjour, pour votre information une triste nouvelle.

Claude Auger

12 mars 2016

 

À Saint-Jérôme, lundi le 7 mars 2016, à l'âge de 82 ans, est décédé monsieur Fernand Lachaine, père de feu Michèle et feu Guylaine.

 

Il laisse dans le deuil ses enfants Lyne ( Robert Butler), Josée, Jean-Pierre, ses petits-enfants et ses arrières-petits-enfants ainsi que plusieurs autres parents et amis.

 

La famille recevra vos condoléances samedi le 19 mars 2016 de 14h à 17h à la Coopérative funéraire du Grand Montréal à Laval, 2000 rue Cunard, Laval, H7S 2G5, 450-934-9808.

 

Au lieu de fleurs, un don à la Maison de soins palliatifs de la rivière du Nord serait grandement apprécié.

 

 

 

Related Links

---